Enquête Taupes Aquitaine/Europe

Rédigé par | novembre 25, 2021 | Actualité | Pas de commentaires

Depuis 2015, nous savons que deux espèces de taupe sont présentes en France : la Taupe d’Europe Talpa europaea et la Taupe d’Aquitaine Talpa aquitania. En dehors des analyses génétiques, la distinction des deux espèces est possible. Chez la Taupe d’Aquitaine, les paupières sont soudées. On peut observer que son œil est recouvert par les paupières et qu’il ne se voit que par transparence. Chez la Taupe d’Europe, il est plus visible, et apparaît sous la forme d’un petit point noir brillant.

Œil de Taupe d’Aquitaine | Photo : Charles Le Marchand – GMA

La Taupe d’aquitaine est aussi un peu plus massive.

Espèce Poids (g.)Tête + corps (mm)Queue (mm)
Taupe d’EuropeMax130.0165,051,0
 Min36,0100,020,0
 Moy.83,0132,535,5
Taupe d’AquitaineMax147,0192,038,0
 Min47,0117,019,0
 Moy.88,1150,927,9
D’après Nicolas et al., 2015

Enfin, l’analyse du crâne permet également la distinction. Alors que les molaires supérieures M2 et M3 de la Taupe d’Aquitaine sont coniques (A), celles d’Europe présentent une encoche (B).

D’après Nicolas et al., 2015

En 2017, un travail a été mené à partir de 1099 spécimens pour affiner la répartition des espèces en France. Il apparait que la Taupe d’Aquitaine est présente essentiellement au sud de la Loire. Mais elle est aussi notée à Pontchâteau, au nord de la Loire, d’après l’analyse d’un animal naturalisé en 1958.

Triangle rouge : Taupe d’Europe, Carré vert : Taupe d’Aquitaine, d’après Nicolas, 2021.

Participez à l’enquête Taupes

Afin de préciser la répartition régionale des taupes, nous lançons un appel pour récupérer cadavres et crânes. Les personnes qui réalisent des analyses de pelotes sont également invitées à revisiter leurs collections.

Bretagne administrative : Les crânes et cadavres sont à transmettre au GMB. L’analyse se fera en priorité sur les critères dentaires. Des analyses génétiques pourront être réalisées sur des individus de l’est du Morbihan.

Loire-Atlantique : le GNLA récupère les crânes et collecte des cadavres pour analyse génétique et morphologique. Les cadavre entier (tête+corps) congelés seront adressés au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris pour analyses. Contact pour organiser la transmission.

En attendant d’avoir plus d’informations, le GMB a décidé de noter toutes les taupes de Loire-Atlantique en Taupe Aquitaine/Europe.

Références :

LE MARCHAND C., 2020. T’as de beaux yeux tu sais ! L’Affût, bulletin de liaison du Groupe Mammalogique d’Auvergne : 7.

Nicolas V., Martinez-Vargas J., Hugot J.P., 2015. Preliminary note : Talpa Aquitania nov. sp. (Talpidae, Soricomorpha) a new mole species from Southwest France and North Spain. In: Bulletin de l’Académie Vétérinaire de France tome 168 n°4, 2015. pp. 329-334.

Nicolas V., Hugot J.-P., Cornette R. 2021. — New data on the distribution of the two mole species Talpa aquitania Nicolas, Martínez-Vargas & Hugot, 2017 and T. europaea Linnaeus, 1758 in France based on museum and newly collected specimens. Zoosystema 43 (24): 585-617.