L’offre en gîtes sylvestres des forêts bretonnes : analyse de l’occupation de gîtes par des colonies arboricoles de chauves-souris dans deux massifs domaniaux aux faciès contrastés

Rédigé par | mai 23, 2018 | | Pas de commentaires

Les connaissances sur la biologie et le comportement des chauves-souris arboricoles en Bretagne sont fragmentaires. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’utilisation des milieux forestiers par les chiroptères pour améliorer nos connaissances et optimiser leur protection dans ce type d’habitats. Des données sur l’environnement et l’occupation de gîtes arboricoles ont été récoltées par radiopistage durant quatre années afin de répondre aux questions suivantes : Quels milieux forestiers fournissent la meilleure offre en arbres-gîtes pour les colonies de chauves-souris forestières? Comment maintenir et accroître l’offre en gîtes des forêts bretonnes pour les chauves-souris? Les résultats, équivalents dans ces deux forêts aux faciès contrastés, rejoignent les résultats d’études menées dans d’autres régions et d’autres contextes forestiers et mettent en avant l’importance du bois mort, mais aussi de la structuration, de la densité et de l’âge du peuplement sur l’offre en gîtes. Notre étude plaide donc, comme bien d’autres, en faveur de la conservation d’îlots de naturalité en surface et densité suffisamment importantes en forêt.