Etude des terrains de chasse d’une colonie de reproduction de grands rhinolophes Rhinolophus ferrumequinum (Schreber, 1774) en Basse-Bretagne (France) : écologie et propositions conservatoires.

Rédigé par | septembre 01, 2007 | | Pas de commentaires
Le Grand rhinolophe Rhinolophus ferrumequinum est une espèce de chauve-souris rare et menacée à l’échelle européenne.
Les inventaires chiroptérologiques réalisés en Bretagne depuis les années 1980 ont permis de mettre en avant l’existence d’une importante population de cette espèce en Basse-Bretagne. Dans le cadre d’un plan de conservation, des actions de protection des terrains de chasse sont proposées. Les études déjà menées sur l’espèce (principalement en Angleterre) ayant été réalisées dans un contexte différent (paysages, vitalité des populations…), un travail local particulier s’imposait. L’étude des terrains de chasse et du régime alimentaire d’une colonie de reproduction finistérienne (300 individus adultes) a donc été réalisée. Pour mener à bien ce travail, 12 Grands rhinolophes ont été radiopistés en 2003 et 2004, et le régime alimentaire de leur colonie a été analysé de mai à septembre 2003. Les résultats obtenus montrent que les Grands rhinolophes chassent principalement dans les ripisylves et les boisements riverains, les boisements de feuillus, les prairies naturelles et les jardins. Les friches,
les landes, les prairies temporaires, les boisements de résineux et les cultures sont évités. Les animaux chassent dans un rayon de 3,5 à 6 km, autour de la colonie, en faisant des pauses nocturnes dans des gîtes secondaires. Les proies consommées sont principalement les Lépidoptères, les Aphodius, les Tipules, les Ichneumons et les Hannetons communs. Ces informations permettent de proposer des mesures de gestion ad hoc portant principalement sur les boisements de feuillus, des prairies naturelles, le bocage et les gîtes secondaires. De plus, les connaissances acquises lors de ce travail permettent de proposer une explication au dynamisme des populations bretonnes de Grands rhinolophes, et à la répartition régionale des populations de
Rhinolophidés.