Pétition | Je dis stop aux marées vertes

Rédigé par | mai 25, 2021 | Actualité | Pas de commentaires

Eau & Rivières de Bretagne lance une grande campagne sur les algues vertes pour alerter les pouvoirs publics et mobiliser les Bretons. Première action : une pétition, déjà relayée par une centaine d’organisations et de personnalités, dont le Groupe Mammalogique Breton. A vous de signer !

Apparues dans les années 60 en Bretagne, les marées vertes continuent à avoir des conséquences dévastatrices pour notre environnement, notre santé et l’économie bretonne. Mais les politiques publiques pour faire cesser ce fléau demeurent inefficaces… Face à cette situation, Eau et Rivières de Bretagne lance ce 12 mai une grande campagne pour mettre fin aux marées vertes !

Signez la pétition pour dire stop aux marées vertes

J’usqu’au 12 septembre, chacun est invité signer et à relayer la pétition pour dire stop aux marées vertes et exiger des mesures efficaces. Elle sera adressée au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, à la ministre de la Transition écologique, au préfet de la Région Bretagne et au/à la futur.e président.e du Conseil régional de Bretagne.

Je dis stop aux marées vertes Je signe la pétition.jpg

Découvrez et signez la pétition ici.

L’appel des 100 pour dire « stop aux marées vertes »

Cette pétition est déjà soutenue par 100 premiers signataires :

  • des personnalités (Alan Stivell, musicien ; Inès Léraud, journaliste autrice de la BD Algues vertes, Fabrice Nicolino, journaliste ; Christian Gourcuff, retraité et ancien entraîneur de football professionnel ; Jean Claude Pierre fondateur d’Eau & Rivières de Bretagne ; Nono, dessinateur ; François Veillerette…)
  • des associations nationales (France nature environnement, Greenpeace, Youth for climate France, Agir pour l’environnement, Les Amis de la terre, Générations futures….), et des associations régionales (Bretagne vivante, Vivarmor, FNE Bretagne…), et locales
  • des scientifiques (Alain Menesguen, océanographe biologiste retraité d’Ifremer ; Jacques Caplat, agronome et anthropologue ; Pierre Philippe, médecin lanceur d’alerte),
  • des agriculteurs (Thierry Thomas, éleveur de porcs ; André Pochon, agriculteur à la retraite …)
  • des représentants des métiers de la mer (Charles Braine, ancien patron pêcheur ; Yves Gladu, photographe sous-marin…)

Faites comme eux, signez la pétition !

Je dis stop aux marées vertes Je signe la pétition.jpg

Nos propositions pour mettre un terme à ce fléau

Nous demandons un objectif clair pour la politique agricole : produire moins mais mieux.
Les pouvoirs publics doivent s’engager avant la fin de l’année à :

  • Favoriser la diminution du cheptel breton en étant beaucoup plus restrictif pour les autorisations de création et d’agrandissement d’élevage ainsi qu’en soutenant le développement de l’autonomie alimentaire des exploitations.
  • Conditionner les aides publiques en aidant prioritairement les exploitations agricoles et les entreprises agroalimentaires engagées dans le respect de l’environnement.
  • Renforcer la réglementation et le contrôle sur les épandages de déjections sur les terres (lisiers, fumiers).
  • Continuer à améliorer l’assainissement collectif et individuel dont les flux sortants ont une responsabilité minime mais non négligeable (entre 5 et 20% des nitrates, selon les baies et les saisons).

Retrouvez ici le détail de les dix propositions pour mettre fin au fléau des marées vertes.