Les belles découvertes de chauves-souris de l’été

Rédigé par | septembre 16, 2021 | Actualité | Pas de commentaires

La saison estivale 2021 aura apporté son lot de nouvelles découvertes de colonies de chauves-souris. Nous avions envie de vous les partager avec quelques pépites du cru 2021.

Finistère : suite à plusieurs pénétrations d’Effraies des clochers, la colonie de grands rhinolophes de Saint-Herbot a déserté le gîte. Celle-ci semble avoir été redécouverte à 2 kilomètres dans un bâtiment. Cet été, 365 femelles y ont été observées. Une colonie de 200 grands rhinolophes a également été découverte à Audierne. Ces deux colonies ont été découvertes à la suite d’appels téléphoniques des propriétaires.

A Audierne, la colonie est présente depuis au moins 20 ans (© Stéphane Guérin).

Morbihan : Une première colonie de mise-bas de Noctule commune pour le département a été découverte sur la commune de Saint-Vincent-sur-Oust. L’effectif total est délicat à estimer car plusieurs arbres sont colonisés sur le même site. Le comptage simultané de trois arbres à la mi-juillet a permis de dénombrer 31 individus. L’écoute des cris sociaux des jeunes dans les cavités arboricoles après l’envol crépusculaire des adultes et des premier jeunes volants nous a permis de prouver la mise-bas. Cette découverte est intervenue après qu’un autre arbre ait été identifié trois semaines plus tôt sur la commune voisine de Glénac. La dizaine d’individus comptée fin juin dans cette chandelle de chêne mitraillée par les pics a déménagé rapidement pour un autre site, peut-être celui de Saint-Vincent-sur-Oust !

Trou de pic colonisé par la Noctule commune dans une chandelle de chêne à Glénac (© Thomas Le Campion).


Loire-Atlantique : la plus notable des découvertes est sans conteste celle d’une colonie d’environ 300 femelles de grands rhinolophes. Celle-ci a été trouvée à Herbignac dans le cadre des inventaires liés à l’Atlas de Biodiversité au sein des communes du Parc Naturel Régional de Brière et constitue l’une des 4 plus importantes colonies du département pour l’espèce. La grange dans laquelle se trouve la colonie sera peut-être sous peu achetée par un partenaire public (collectivité locale) ou associatif, affaire à suivre !

Illustration prise le jour de la découverte, seule une partie de la colonie y est visible (© Nicolas Chenaval).

Observateur·trice·s : Sylvestre Boichard, Josselin Boireau, Nicolas Chenaval, Philippe Defernez, Clovis Gaudichon, Thomas Le Campion, Marie Le Lay, Bastien Montagne, Aline Moulin, Stéphane Guérin, Nora Abot.