Découverte d’une colonie de mise bas de Noctule commune en Ille et Vilaine (35)

Rédigé par | juillet 11, 2017 | Actualité | Pas de commentaires

La Noctule commune est une des plus grandes chauves-souris de Bretagne. Elle est principalement arboricole et vole principalement au dessus de la canopée, ce qui en fait une espèce difficile à étudier et très mal connue en Bretagne. Seule sa répartition est bien renseignée : elle est principalement  présente à l’est d’une ligne Vannes(56) / Saint-Malo(35) à l’exception d’un isolat dans la région de Brest (29).

Dans le cadre d’une étude de la Noctule commune dans le sud-est de l’Ille et Vilaine à proximité d’un Espace Naturel Sensible du Département, le GMB a récemment découvert une colonie de mise bas de cette espèce dans une vieille futaie de Chênes. La découverte d’un jeune individu de l’année constitue ainsi la première preuve de mise bas de cette espèce en Bretagne.

Photos : Philippe Defernez

Cette étude a permis également de tester plusieurs méthodes complémentaires de repérage de colonies de Noctule commune qui pourront à l’avenir  faire progresser la connaissance de son statut régional. Ces recherches permettront in fine  une meilleure prise en compte et protection de cette espèce classée quasi menacée (UICN) en Bretagne et en France. Ces populations très fragiles (taux de survie très faible) sont en effet soumises depuis quelques années à des mortalités dues aux éoliennes ou à des coupes de plus en plus systématiques de vieux arbres à cavités.

Nous remercions le département d’Ille et Vilaine pour son soutien financier et la mobilisation de ses agents Guillaume Duthion, Youenn Fouillard et  Hugo Ponty, les différents propriétaires pour leur accueil et tous les bénévoles mobilisés pour l’occasion : Jeanne Clémence, Stéphane Guérin, Ronan Nédelec, Aly Roos et Cyrille Tatard.

Thomas Le Campion et Philippe Defernez