Bilan de l’Observatoire des Chauves-souris de Bretagne

Rédigé par | décembre 14, 2016 | Actualité | Pas de commentaires
Rapport final Observatoire des Chauves-souris de Bretagne

Le Groupe Mammalogique Breton a coordonné, ces quatre dernières années, le programme d’Observatoire des chauves-souris de Bretagne, co-réalisé avec l’association Bretagne Vivante.

Nous publions, en cette fin d’année, les résultats de ces actions de suivi des populations régionales de chauve-souris, qui pour certaines – les comptages au gîte – sont conduites depuis une vingtaine d’année. D’autres protocoles de suivi sont plus récents comme les circuits d’écoutes des espèces communes VigieChiro réalisés en partenariat avec le Muséum National d’Histoire Naturelle, ou encore complètement inédits comme le suivi de l’activité des chauves-souris forestières conduit en association avec l’Office national des Forêts, le Centre Régional de la Propriété Forestière et le service des Espaces Naturels Sensibles d’Ille-et-Vilaine.

Les résultats de ces suivis nous permettent d’estimer les tendances d’évolution des populations de quelques-une des 22 espèces de chauves-souris bretonnes, ces évaluations étant établies avec d’autant plus de précision et de confiance que nous disposons de recul (fin des années 1990 pour les dénombrements hivernaux par exemple).

Ces chiffres nous indiquent que plusieurs espèces sensibles et remarquables (les rhinolophes, le Grand murin, le Murin à oreilles échancrées) voient leurs populations se rétablir depuis les années 2000 après avoir subit un déclin dramatique durant la seconde moitié du siècle dernier. A l’inverse, quelques chauves-souris, réputées moins rares (la Sérotine commune ou les murins de Daubenton et à moustaches) , pourraient, elles, être dans une phase de régression qui doit appeler notre vigilance.

État de santé des populations de chauves-souris en Bretagne en 2016

L’évolution de plusieurs espèces demeure encore inconnue, faute de recul temporel suffisant, mais la poursuite de ces actions de suivi dans un futur « Observatoire des mammifères de Bretagne » élargi, nous permettra bientôt de connaître l’état de santé de ces chauves-souris.

Nous remercions nos partenaires, l’Etat (DREAL Bretagne), la Région Bretagne, les Départements des Côtes d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan, pour avoir soutenu ces actions. Nous remercions également chaleureusement l’ensemble des bénévoles, naturalistes, sympathisants… (ils sont des centaines !) qui ont participé aux comptages,  aux recherches de colonies, aux soirées d’écoute ou de capture… et qui ont permis de mener à bien ce programme et d’obtenir ces informations.

Pour découvrir ces résultats en détail, ou en résumé, les rapports sont disponibles dans nos documents téléchargeables :

2016-bilan-observatoire_des_chauves-souris_de_bretagne

2016_synthese_observatoire-des-chs